Recrutement d’un apprenti dans son restaurant

Comment se passe le recrutement d’un apprenti ?

Embaucher un apprenti dans son restaurant

Vous devez recruter un apprenti si vous en avez besoin. En effet, ce dernier représente une aide supplémentaire. D’autre part, c’est un avantage concernant le recrutement futur. Grâce à vous, l’apprenti connaitra votre façon de travailler, de procéder, c’est vous qui le formez ! Cette période d’apprentissage vous permettra de bien le connaître, et donc de savoir s’il peut s’intégrer dans votre équipe. Nous allons donc voir ensemble dans cet article comment se passe le recrutement.

Quel est le rôle du Maitre d’apprentissage ?

Le Maitre d’apprentissage est directement responsable de la formation de l’apprenti et joue un rôle de tuteur. Plusieurs missions lui sont confiées :

  • accueil de l’apprenti dans l’établissement
  • présentation de l’équipe et présentation de l’établissement
  • renseigne sur les règles et le fonctionnement de l’établissement
  • fait découvrir le métier à l’apprenti
  • organisation et préparation du poste de travail
  • transmet les savoir-faire et savoir-être indispensables pour mener à bien la profession
  • connaissance de la formation de l’apprenti ainsi que de ses notes
  • accueil du formateur CFA responsable de l’apprenti
  • évalue l’acquisition des compétences professionnelles de son apprenti

Finalement, le Maitre d’apprentissage doit aider son apprenti à déployer ses propres compétences professionnelles ainsi que se tenir à jour de sa formation et de ses notes obtenues.

Quelle formation pour le Maitre d’apprentissage pour former son apprenti ?

Le permis de former est obligatoire pour former, encadrer et accompagner un apprenti. C’est une formation d’une durée de 14h dans laquelle le Maitre de stage développera des compétences d’accueil, d’information et de communication.  Mais aussi, l’encadrement et l’accompagnement, et le transfert de compétences.

Si le Maitre d’apprentissage n’a jamais formé d’alternants sous contrat de travail (contrat de professionnalisation et contrat d’apprentissage), ainsi qu’il n’a plus formé d’alternants depuis 5 ans, alors le permis de former en « initiale » de 14 h est obligatoire. De ce fait, les employeurs ou les salariés qui ont déjà encadré un apprenti depuis moins de 5 ans, ou qui justifient d’une formation du permis de former avant l’arrivée de l’apprenti, alors ils ne doivent pas passer la formation.

Néanmoins, la mise à jour des connaissances du permis de former est à renouveler :

  • pour les maitres d’apprentissage ayant eu la formation initiale, le renouvellement s’effectue 3 ans après l’obtention du permis de former
  • pour ceux qui n’ont pas eu la formation initiale, le renouvellement s’effectue : « 2 ans après l’entrée en vigueur de cet avenant pour tous les tuteurs et maîtres d’apprentissage dispensés de la formation initiale »

Permis de former, legifrance

Comment se passe la rémunération ?

La rémunération de l’apprenti dépend de son âge et de son parcours.

Temps de travail pour les apprentis mineurs

Les apprentis mineurs ne peuvent pas dépasser 8h de travail consécutif par jour et 35h par semaine. L’inspecteur pourra allonger l’heure de travail de maximum 5h avec l’avis d’un médecin du travail.

Concernant le temps de repos obligatoire, il doit être de 12h consécutifs pour les apprentis de 16 à 18 ans, et de 14h pour les moins de 16 ans. Aussi, l’apprenti doit bénéficier de 30 minutes de pause s’il a effectué 4h30 de travail ininterrompu. Finalement, un repos de 2 jours consécutifs doit être obligé.

Temps de travail pour les apprentis majeurs

Le temps de travail est fixé à 10h par jour pour les apprentis majeurs, et 35h par semaine. Concernant les heures supplémentaires, elles sont autorisées à hauteur de 48h de travail sur une semaine, ou 44h sur 12 semaines successives. Pour le temps de pause il est de 20 min minimum pour 6h de travail ininterrompues.

Les heures supplémentaires

  • 10% supplémentaire de la 36ème heure à la 39ème
  • 20% supplémentaire de la 40ème à la à la 43ème
  • 50% supplémentaire à partir de la 44ème heure

Les aides financière pour le recrutement de votre apprenti

  • Crédit d’impôt : 1600€ par année et pour chaque apprenti allant jusqu’à 2200 € pour un apprenti reconnu travailleur handicapé
  • Exonération de cotisations sociales patronales
  • Indemnité compensatrice : minimum 1000€ par année de formation
  • Exonération de la taxe d’apprentissage (si la masse salariale de l’établissement est inférieure à 6 fois le SMIC et embauche au moins un apprenti)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.