L'Hebdo CHR

Financer ma formation

Financez votre formation

Selon la formation que vous visez et bien évidemment votre situation personnelle, le financement de votre formation sera différente. Cliquez ici uneformationpourquoicomment19956

Il est véritablement trés important pour vous d’identifier ce que vous percevrez durant la période de formation et sur les coûts qui resteront à votre charge.

A connaitre : si vous entamer une période de stage (formation) dans le cadre d’un contrat de travail en alternance (contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation), vous aurez un statut de salarié et le coût de la formation sera pris en charge par votre employeur.

Pour plus d’information, rendez-vous sur le portail de l’alternance : www.contrats-alternance.gouv.fr

N’oubliez surtout pas de consultez votre conseiller Pôle emploi avant d’entamer toutes démarches.

Votre conseiller reste l’interlocuteur idéal et le plus au faite des différents mode de financement d’une formation et reste le relais finale qui validera ou pas votre dossier de formation.

Votre conseiller (qu’il faut voir comme un partenaire) étudiera avec vous votre situation identifiant alors votre niveau de rémunération durant le stage et les possibilités de prise en charge (pôle emploi, région, CFE) ainsi que les conditions administratives liées à cette formation.

Conseil d’ami: Ne versez jamais d’arrhes ni de droits d’inscription à un organisme de formation sans vous être assuré des possibilités de prise en charge de vos frais et de la rémunération que vous percevrez.

 Ami DEMANDEUR D’EMPLOI- CRÉATEUR

Les frais de formation

Une formation peut être payante et les frais sont parfois à votre charge.

Selon le stage que vous suivez et en fonction de votre statut, une aide financière peut vous être accordée. Renseignez-vous auprès de votre conseiller Pôle emploi.

Pour information, les formations d’OAF Permis d’exploitation et HACCP 5 hygiène alimentaire peuvent être prise en charge par votre pôle emploi ou la Région dans le cadre du pack création d’entreprise.

Dans d’autres cas, vous pouvez faire des demandes de prise en charge des frais de formation auprès d’autres structures :

La rémunération pendant la formation

  • Cas n°1 : vous êtes indemnisé au titre de l’allocation d’Aide au Retour à l’Emploi (ARE) par Pôle emploi ou par votre ex-employeur du secteur public.

Si l’action de formation que vous souhaitez suivre est validée par un conseiller Pôle emploi et est en cohérence avec votre Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi, vous pouvez percevoir l’allocation d’Aide au Retour à l’Emploi Formation (AREF) dans la limite de vos droits à indemnisation.
Si la formation se poursuit au-delà de la durée de vos droits à l’allocation d’aide au retour à l’emploi, vous pourrez terminer votre formation avec un statut de stagiaire de la formation professionnelle non rémunérée, ou éventuellement, si vous répondez aux critères d’ouverture de droits, percevoir l’allocation spécifique de solidarité.

Pour plus d’informations, renseignez-vous auprès de votre conseiller Pôle emploi.

  • Financez votre formation

    Selon la formation que vous visez et bien évidemment votre situation personnelle, le financement de votre formation sera différente.

    Il est véritablement trés important pour vous d’identifier ce que vous percevrez durant la période de formation et sur les coûts qui resteront à votre charge.

    A connaitre : si vous entamer une période de stage (formation) dans le cadre d’un contrat de travail en alternance (contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation), vous aurez un statut de salarié et le coût de la formation sera pris en charge par votre employeur.

    Pour plus d’information, rendez-vous sur le portail de l’alternance : www.contrats-alternance.gouv.fr

    N’oubliez surtout pas de consultez votre conseiller Pôle emploi avant d’entamer toutes démarches.

    Votre conseiller reste l’interlocuteur idéal et le plus au faite des différents mode de financement d’une formation et reste le relais finale qui validera ou pas votre dossier de formation.

    Votre conseiller (qu’il faut voir comme un partenaire) étudiera avec vous votre situation identifiant alors votre niveau de rémunération durant le stage et les possibilités de prise en charge (pôle emploi, région, CFE) ainsi que les conditions administratives liées à cette formation.

    Conseil d’ami: Ne versez jamais d’arrhes ni de droits d’inscription à un organisme de formation sans vous être assuré des possibilités de prise en charge de vos frais et de la rémunération que vous percevrez.

     Ami DEMANDEUR D’EMPLOI- CRÉATEUR

    Les frais de formation

    Une formation peut être payante et les frais sont parfois à votre charge.

    Selon le stage que vous suivez et en fonction de votre statut, une aide financière peut vous être accordée. Renseignez-vous auprès de votre conseiller Pôle emploi.

    Pour information, les formations d’OAF Permis d’exploitation et HACCP 5 hygiène alimentaire peuvent être prise en charge par votre pôle emploi ou la Région dans le cadre du pack création d’entreprise.

    Dans d’autres cas, vous pouvez faire des demandes de prise en charge des frais de formation auprès d’autres structures :

    La rémunération pendant la formation

    • Cas n°1 : vous êtes indemnisé au titre de l’allocation d’Aide au Retour à l’Emploi (ARE) par Pôle emploi ou par votre ex-employeur du secteur public.

    Si l’action de formation que vous souhaitez suivre est validée par un conseiller Pôle emploi et est en cohérence avec votre Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi, vous pouvez percevoir l’allocation d’Aide au Retour à l’Emploi Formation (AREF) dans la limite de vos droits à indemnisation.
    Si la formation se poursuit au-delà de la durée de vos droits à l’allocation d’aide au retour à l’emploi, vous pourrez terminer votre formation avec un statut de stagiaire de la formation professionnelle non rémunérée, ou éventuellement, si vous répondez aux critères d’ouverture de droits, percevoir l’allocation spécifique de solidarité.

    Pour plus d’informations, renseignez-vous auprès de votre conseiller Pôle emploi.

    • Vous n’êtes pas indemnisé au titre de l’allocation d’Aide au Retour à l’Emploi (ARE).

    Vous pouvez percevoir :
    – la rémunération de formation Pôle emploi (RFPE) si l’action de formation est conventionnée par Pôle emploi (renseignez-vous auprès de votre conseiller) et si elle s’inscrit dans votre projet personnalisé d’accès à l’emploi ;
    – la rémunération publique de stage si celui-ci est agréé par l’Etat ou le Conseil régional. C’est l’organisme de formation qui est chargé de constituer votre dossier de rémunération.

    Chaque Conseil Régional peut mettre en place des dispositions particulières en matière de rémunération et/ou d’aides financières.

    SALARIÉ EN CONTRAT À DURÉE INDÉTERMINÉE (CDI)

    Vous avez travaillé au moins 24 mois consécutifs ou non en tant que salarié dont 12 mois dans l’entreprise à laquelle vous appartenez (36 mois dans les entreprises artisanales de moins de 10 salariés).

    Informez-vous sur les conditions pour bénéficier d’un Congé Individuel de Formation (CIF) si la formation que vous voulez suivre n’est pas prévue dans le plan de formation de votre entreprise. Les organismes gestionnaires du CIF (Fongécif* ou OPACIF*) vous informent et vous conseillent sur le congé individuel de formation et le bilan de compétences.

    *Fongécif : Fonds de gestion du congé individuel de formation
    *OPACIF : Organisme paritaire agréé au titre du CIF

    SALARIÉ EN CONTRAT À DURÉE DÉTERMINÉE (CDD)

    Vous avez travaillé 24 mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié au cours des 5 dernières années, dont 4 mois consécutifs ou non, sous contrat à durée déterminée, au cours des 12 derniers mois. L’action de formation que vous souhaitez suivre doit débuter dans les 12 mois après la fin de votre contrat à durée déterminée.

    Informez-vous sur les possibilités pour :

    • être pris en charge dans le cadre d’un CIF-CDD : votre ex-employeur vous indiquera l’adresse de l’organisme à contacter.
    • bénéficier d’un Congé Individuel de Formation (CIF) si la formation que vous voulez suivre n’est pas prévue dans le plan de formation de votre entreprise.

    SALARIÉ EN INTÉRIM

    Renseignez-vous auprès du Fonds d’Assurance Formation du Travail Temporaire (FAF.TT). Il permet aux entreprises de travail temporaire et à leurs salariés d’accroître leur performance et donc leur adéquation avec les besoins du marché via des dispositifs de formation.

    Vous n’êtes pas indemnisé au titre de l’allocation d’Aide au Retour à l’Emploi (ARE).

Vous pouvez percevoir :
– la rémunération de formation Pôle emploi (RFPE) si l’action de formation est conventionnée par Pôle emploi (renseignez-vous auprès de votre conseiller) et si elle s’inscrit dans votre projet personnalisé d’accès à l’emploi ;
– la rémunération publique de stage si celui-ci est agréé par l’Etat ou le Conseil régional. C’est l’organisme de formation qui est chargé de constituer votre dossier de rémunération.

Chaque Conseil Régional peut mettre en place des dispositions particulières en matière de rémunération et/ou d’aides financières.

SALARIÉ EN CONTRAT À DURÉE INDÉTERMINÉE (CDI)

Vous avez travaillé au moins 24 mois consécutifs ou non en tant que salarié dont 12 mois dans l’entreprise à laquelle vous appartenez (36 mois dans les entreprises artisanales de moins de 10 salariés).

Informez-vous sur les conditions pour bénéficier d’un Congé Individuel de Formation (CIF) si la formation que vous voulez suivre n’est pas prévue dans le plan de formation de votre entreprise. Les organismes gestionnaires du CIF (Fongécif* ou OPACIF*) vous informent et vous conseillent sur le congé individuel de formation et le bilan de compétences.

*Fongécif : Fonds de gestion du congé individuel de formation
*OPACIF : Organisme paritaire agréé au titre du CIF

SALARIÉ EN CONTRAT À DURÉE DÉTERMINÉE (CDD)

Vous avez travaillé 24 mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié au cours des 5 dernières années, dont 4 mois consécutifs ou non, sous contrat à durée déterminée, au cours des 12 derniers mois. L’action de formation que vous souhaitez suivre doit débuter dans les 12 mois après la fin de votre contrat à durée déterminée.

Informez-vous sur les possibilités pour :

  • être pris en charge dans le cadre d’un CIF-CDD : votre ex-employeur vous indiquera l’adresse de l’organisme à contacter.
  • bénéficier d’un Congé Individuel de Formation (CIF) si la formation que vous voulez suivre n’est pas prévue dans le plan de formation de votre entreprise.

SALARIÉ EN INTÉRIM

Renseignez-vous auprès du Fonds d’Assurance Formation du Travail Temporaire (FAF.TT). Il permet aux entreprises de travail temporaire et à leurs salariés d’accroître leur performance et donc leur adéquation avec les besoins du marché via des dispositifs de formation.

Demande de devis auprès de OAF.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.