Créer un food truck, ce que vous devez savoir !

Créer un food-truck : tout ce que vous devez savoir

 

Le food-truck connaît aujourd’hui un nouvel élan, même si l’idée ne date pas d’hier… Quelles sont les obligations légales pour créer un Food Truck ? Quelles sont les démarches à accomplir ? Bref, comment se lancer dans l’aventure ? Les étapes pour l’ouverture d’un food truck sont différentes de celles pour l’ouverture d’un restaurant, et nous vous aidons à les suivre !

Qu’est-ce qu’un food truck ?

Pendant la guerre de Sécession aux Etats-Unis, les food trucks étaient les cantines roulantes de l’armée, utilisées pour ravitailler les soldats en plats chauds ! Aujourd’hui l’utilité est différente : il s’agit d’une alternative « healthy » ou « gastro » au traditionnel jambon-beurre, démodé, ou au restaurant, plus cher. On définit le Food Truck concept comme un véhicule itinérant proposant une gastronomie urbaine artisanale et qualitative.

Il existe un réel engouement pour la création de Food Truck, et cela est compréhensible lorsque l’on sait que la vente de produits alimentaires à emporter représente plus de 5 milliards de repas par an. Plusieurs raisons expliquent son succès :
– Les Food Trucks proposent un plat de résistance unique
– Les plats sont cuisinés à la main devant le client, ce qui est gage de qualité
– Le service est rapide
– Les ingrédients sont des produits frais / haut de gamme
– Le client paie en moyenne entre 6.00 et 15.00€ pour son menu
– La nourriture est à emporter
Le marché français des Food Truck est en forte croissance et demeure source de très nombreuses opportunités. N’hésitez donc plus à vous lancer !

Quelles formalités juridiques pour créer un food truck ?

La première étape consiste à déclarer une entreprise individuelle (auto-entrepreneur ou non) ou créer une société(SARL, SAS). Dans les deux cas, vous devez effectuer des formalités auprès d’un greffe. Vos formalités de création d’entreprise sont à effectuer auprès du greffe du lieu du siège social de votre entreprise. Un conseil : si possible, domiciliez votre Food Truck dans la commune ou vous allez exercer. Dans le cas contraire, vous aurez besoin d’obtenir une carte de commerçant ambulant auprès de la préfecture.
Une fois votre entreprise constituée, ce sera la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA) qui reviendra vers vous pour compléter votre inscription auprès de la Chambre. En effet, dès lors que vous vendez de la « street food » en plats individuels, à partir de produits du terroir frais (hamburgers, bagels, salades, lasagnes, pizzas) vous êtes un artisan.
Toutefois, si vous vendez des boissons ou d’autres produits non transformés en plus de la « street food », vous serez également un commerçant. A ce titre, vous devrez vous immatriculer auprès d’une deuxième chambre : la Chambre du Commerce et de l’Industrie (CCI).
Vous avez votre K-bis en main, en route vers la prochaine étape : les permis administratifs!

Qu’est-ce qu’une autorisation d’occupation du domaine public par un commerce ?

Lorsque vous faites le choix de créer un food truck, vous n’allez pas passer par la location d’un local commercial étant donné que c’est une activité ambulante. Comment ouvrir un food truck en respectant la réglementation à ce sujet ? Il va être nécessaire de faire une demande d’autorisation d’occupation du domaine public auprès de la mairie.
Il existe plusieurs permis différents, soyez attentifs à respecter la réglementation food truck si vous voulez rester dans les règles et ne pas avoir de retombées administratives ou judiciaires.

Le succès des food trucks : un bon marketing 

Vous aurez besoin d’un bon marketing pour vous implanter dans le paysage urbain. N »hésitez pas à soigner la devanture de votre food truck !
La plupart des écoles de cuisine proposent des formations courtes orientées « snacking », qui permettent d’acquérir des notions de base en quelques semaines. Vous noterez tout de même que la « street food » préférée des français est la cuisine américaine, suivie par la cuisine asiatique, puis celle mexicaine.
Vous venez d’ouvrir votre Food Truck, vous devez être localisable pour que vos fidèles vous suivent ! Plusieurs moyens : une page internet propre ou encore des partenariats. N’hésitez pas à vous référencer sur des sites type Trackthetruck ou encore Fousdetruckshttps://www.fousdetrucks.com/ pour que vos futurs clients vous trouvent facilement !

Bien que le nombre de Food Trucks en France soit en constante croissance, nous restons loin derrière les américains, qui en comptent plus de 300.000. Même si la tendance est perçue d’un mauvais œil par les restaurateurs, les pouvoirs publics souhaitent développer la « street food » et multiplient les appels à propositions. A votre tour de vous lancer ! Ou bien, si vous préférez, lancez-vous dans d’autres concepts en plein essor tels que le bar ambulant ou le bar à chats !

Faire homologuer votre véhicule VASP

L’homologation VASP de votre véhicule est obligatoire depuis mai 2018. Cele permet d’assurer la sécurité routière, puisque vous transporter des appareils électriques, ou à gaz. Cette homologation vous permettra donc d’être en conformité avec la réglementation en vigueur, mais aussi de faciliter la vente de votre véhicule. Si vous souhaitez connaitre les étapes pour homologuer votre food truck, je vous invite à lire cet article : les étapes pour homologuer votre food-truck VASP

Vous souhaitez ouvrir un food truck, mais vous ne savez pas par où commencer ? Obtenez la méthode gratuitement pour y parvenir directement dans votre boite mail !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.