Magazine CHR

Comment faire une étude de marché ?

Etude de marché

Bien évidemment, bon ou mauvais, les résultats d’une étude de marché n’ont jamais garanti ni le succès, ni l’échec d’une entreprise. Mais en gestion opérationnelle, connaître le plus précisément le marché sur lequel on veut travailler est indispensable à la réussite de l’entreprise.

Je vais maintenant répondre à 3 questions majeures sur le sujet de l’étude de marché : pourquoi faut-il étudier le marché avant toute installation ? Comment se mène l’étude ? Quelles en sont les limites ?

Etudier le marché avant toute installation

Parce que, comme toute activité économique, la restauration s’adresse à une clientèle qui n’est pas extensible à l’infini: Si vous vous installez dans une zone”saturée” en offres de restauration, et que l’on propose les mêmes produits et services que votre concurrence, les possibilités de développement sont faibles.

lorsque vous disposez d’un projet précis en termes de localisation et de positionnement, l’étude de marché doit indiquer si ce projet à une chance de réussir(quel chiffre d’affaires pouvez vous espérer réaliser ,), d’ailleurs un indicateur intéressant :l’avis et l’intérêt que va susciter votre projet dans l’oreille d’un banquier d’affaire de votre zone d’implantation, (ils connaissent bien le tissu locale et les habitudes de consommation sur leur territoire).

Sans projet d’installation dans un quartier précis, l’étude guide le choix du meilleur emplacement (quitte à attendre ou à financer un local se libérant sur une zone plus propice).

dans le cas d’une reprise d’établissement, l’étude de marché est plus facile (on se base sur les chiffres du vendeur). Elle reste par contre essentielle et nécessaire pour évaluer le potentiel de développement. Et elle est indispensable si l’on envisage un positionnement différent de celui du vendeur.

Dans tous les cas une étude de marché est indispensable si l’on dépose un dossier de demande de financement pour une création ou une reprise.

Mener à bien une étude de marché

Elle comprend deux phases:

  • Une analyse bibliographique (sur internet) des données économiques nationales qui vous permettrons d’identifier les grandes tendances de consommation en matière de restauration.

Les observateurs institutionnels (Insee,CCI) et ceux de la profession(organisation professionnelles types UMIH, CPIH,SNARR, etc,…) sont des sources incontournables d’informations.

  • L’analyse fouillée du marché local qui commence par une rencontre avec les conseillers de la Chambre de Commerce, la Mairie de la zone de chalandise, et surtout l’étude la plus fine possible de tous les établissements de restauration et plus généralement des commerces situés dans la zone: l’objectif étant de “SENTIR LE MARCHE”.

Les limites d’une étude de marché

Bons ou Mauvais, les résultats d’une étude de marché ne garantissent ni le succès, ni l’échec d’une petite entreprise: Les qualités de l’entrepreneur sont plus déterminantes que les seuls chiffres théoriques de l’étude!

Article sur le même thème :

 

Guide pour ouvrir un restaurant

Vous voulez réussir l’ouverture de votre établissement ?

Défiler vers le haut