L'Hebdo CHR

Tous nos conseils pour gérer financièrement votre restaurant

gestion restaurant

La gestion de son restaurant est nécessaire pour en assurer sa pérennité. En effet, sans une bonne gestion l’activité est vouée à l’échec. Pour vous éviter cela, nous vous donnons des conseils pour savoir quels éléments sont à prendre en compte, mais aussi pour vous aider à prioriser vos tâches.

La gestion de l’entreprise

Lorsque l’activité a bien démarré, le temps devient précieux. Trouver du temps pour analyser son évolution et prendre les décisions nécessaires, peut-être un peu difficile.

Mais ce n’est jamais du temps perdu, bien au contraire.

Définition de gestion financière

Il est essentiel de définir ensemble ce qu’est la gestion financière d’un restaurant, pour s’assurer que nous parlons de la même chose. Ainsi la gestion de votre établissement :

  • C’est prévoir les charges de l’entreprise (c’est-à-dire les dépenses), et donc le chiffre d’affaires nécessaire pour le couvrir.
  • C’est prévoir la trésorerie de l’entreprise pour s’assurer qu’on disposera de l’argent nécessaire au moment nécessaire.
  • C’est contrôler les résultats de l’activité : tout marche-t-il comme prévu?
  • C’est prendre les décisions qui s’imposent en fonction des résultats de l’activité (et des objectifs).

Les éléments à contrôler pour une bonne gestion

Il y en a plusieurs, mais essentiellement:

  • La trésorerie: rentrées et sorties d’argent (en général un restaurant bien géré n’a pas de problème de trésorerie car ses clients le paient cash tandis que lui même règle ses fournisseurs avec un certain délai);
  • Les frais et la marge brute (globale, par menu et même par plat);
  • le personnel et sa productivité le cas échéant;
  • le chiffre daffaire et son évolution;
  • la clientèle et son évolution…

Les décisions à prendre

Les décisions à prendre dépendra des résultats. Par exemple:

  • Suivant la composition et l’évolution du chiffre d’affaires, on peut décider de faire évoluer les menus et la carte, ou même le positionnement du restaurant.
  • Suivant l’évolution de tel ou tel poste de charge, on peut décider telle ou telle mesure, notamment en matière d’investissement (renouvellement de matériel).
  • Si on choisi un régime fiscal particulier en matière de bénéfice (régime micro) ou en matière de TVA (non assujetti), on peut décider de changer de régime…

Connaissance des frais fixes et frais variables pour une bonne gestion

Connaitre les frais fixes et les maîtriser sans nuire au fonctionnement de l’entreprise, déterminer la part des frais variables et la contrôler en permanence sont des impératifs de gestion de tout entrepreneur.

Qu’est- ce que les frais fixes (ou frais de fonctionnement) ?

Ce sont les dépenses de l’entreprise qui ne varient pas en fonction de l’activité. Par exemple:

Le loyer et les charges qui sont liées, les frais de personnel permanent, les amortissement, les frais de comptabilité…

Il est important d’évaluer avec soin le montant des frais fixes car il  permet de calculer la marge brute minimale à réaliser pour équilibrer les comptes de l’entreprise.

En début d’activité, on estime donc de la manière la plus précise possible les frais fixes pour en déduire la marge brute nécessaire à l’équilibre.

Dès la publication du premier compte de résultat, on compare la situation réelle d’une part aux prévisions, d’autre part aux standards de la profession.

Et c’est aussi en étudiant ces frais que l’on peut tenter de les réduire sans porter atteinte au bon fonctionnement de l’entreprise.

Qu’est-ce que les frais variables (ou frais d’exploitation) ?

Ce sont les dépenses directement liées au chiffre d’affaires : plus ce dernier augmente, plus les frais variables augmentent. On les appelle aussi les coûts directs.

En restauration, les frais variables sont principalement les achats de matières premières et de produits alimentaires. On les évalue en général e pourcentage du prix de vente.

Le contrôle et la surveillance des frais variables sont impératifs en restauration, et souvent la clé principale de la rentabilité d’un établissement, ce qui implique d’une part de les connaitre avec précision, d’autre part de faire des contrôles réguliers des stocks, au moins chaque mois, pour éviter tout dérapage.

Et vous, quels sont vos conseils pour bien gérer votre établissement ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire !

Les articles qui pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.