Ouvrir un kebab : tout ce qu’il faut savoir

Ouvrir un kebab

Vous souhaitez ouvrir un kebab ? Dans cet article nous vous disons tout ce qu’il faut savoir pour ouvrir un kebab, que ce soit les avantages ou les inconvénients, les obligations de formation… et surtout comment faire pour pérenniser votre activité grâce à l’hygiène alimentaire.

Téléchargez notre guide complet pour réussir l’ouverture de votre établissement

Le marché du kebab en France

Avant de voir toutes les formalités à l’ouverture d’un kebab, nous allons étudier ensemble le marché du kebab en France. La première question à se poser est: est-ce un marché porteur ?

Tout d’abord la consommation de kebab s’élève à « 310 millions par an en France » (d’après une étude statistique du Planetoscope), ce qui fait de la France le plus le plus grand consommateur de kebab en Europe.

Vous l’aurez donc compris, les français sont friands des kebabs.

Les démarches essentielles à l’ouverture de votre restaurant kebab

Une fois, que vous êtes sûr que vous voulez ouvrir un kebab, vous allez devoir valider plusieurs étapes.

Dans un premier temps, vous devrez trouver le concept de votre restaurant kebab pour vous différencier de vos concurrents. Ensuite, vous allez devoir établir votre business plan pour vérifier la viabilité de votre future activité mais aussi pour convaincre votre banquier par exemple, de vous apporter un financement.Par la suite vous devrez passer les formations obligatoires que je vous détaille dans la suite de l’article.

Le choix de l’emplacement

Comme vous avez pu le constater il y a de nombreux restaurants kebab en France, environ 11 000 restaurants. C’est pourquoi, l’emplacement est une clé de réussite dans la réussite de votre activité. Dans l’idéal, ce serait un emplacement visible avec beaucoup de passage, où la concurrence y est faible.

Cependant, si ce n’est pas possible il faudra alors vous démarquer. Cela peut être le cas par une décoration originale, ou encore par la qualité de vos produits. Pourquoi pas, ne faire que des kebabs avec du pain frais ou encore des frites maison ? Ou encore proposer des recettes originales. Il suffit de faire preuve d’imagination.

Vous pouvez aussi ouvrir un restaurant kebab en franchise ce qui vous permettra de bénéficier de la notoriété de la marque. Il existe par exemple, Nabab qui est la première chaine de kebab en Europe, ou encore Le Special qui associe plusieurs produits comme des pizzas, des sandwichs, des burgers… Cela vous permet d’élargir votre gamme de produits et donc votre clientèle.

Redorer l’image du kebab

Je ne vous apprends rien en disant que les restaurants kebab bénéficie d’une assez mauvaise image en terme d’hygiène. C’est pourquoi, vous devez être irréprochable concernant cela. Cela sera aussi un facteur clé de succès pour votre activité. Il est donc important de respecter les normes d’hygiène tant pour les denrées alimentaires que pour les locaux de votre restaurant, ou encore le petit matériel.

Pour commencer, vous avez pour obligation de valider la formation hygiène alimentaire.C’est une formation d’une durée de 14 heures, et elle est obligatoire dès qu’il y a manipulation de denrées alimentaires.

Cette formation, vous permettra d’organiser une activité de restauration dans des conditions d’hygiène conformes à la réglementation française et européenne. Vous y apprendrez en autre :

  • des techniques de travail qui limiteront les risques d’une hygiène insuffisante
  • à assurer des autocontrôles pour contrôler l’hygiène des denrées alimentaires et de votre établissement
  • la réglementation
  • la mise en oeuvre d’un plan sanitaire
  • gestion des denrées d’origine animale

Aussi, si vous respecter toutes les consignes d’hygiène alors vous pourrez bénéficier d’un label de qualité que vous pourrez afficher pour rassurer vos clients.

Pour avoir ce label, vous pouvez faire appel à un organisme d’inspection indépendant accrédités, tel que le Laboratoire d’Hygiène Lyonnais.

Cela vous permettra aussi :

  • de profiter d’un label de qualité reconnu
  • d’anticiper les contrôles officiels
  • gagner en réputation
  • valoriser votre restaurant
  • de vous démarquer de la concurrence

Finalement, l’hygiène est un point essentiel à la pérennité de votre activité.

Le permis d’exploitation, une autre formation obligatoire

Si vous souhaitez vendre des boissons alcoolisées telles que des bières alors vous devez valider le permis d’exploitation. Cette formation à une durée de 20 heures et est valide pendant 10 ans. Durant cette formation vous aborderez plusieurs points tels que:

  • les erreurs susceptibles d’entrainer une fermeture administrative
  • les droits et obligations attachés à l’exploitant
  • la lutte contre l’alcoolisme
  • la lutte contre la discrimination
  • etc.

Ainsi, grâce à cette formation vous pourrez demander une licence et vendre de l’alcool.

Comme vous l’aurez compris, la vente de kebab est un marché poteur malgré plusieurs inconvénients (dont on peut surmonter). Il vous suffit donc de choisir le bon concept pour vous démarquer de vos concurrents, de bien choisir le type de restaurant que vous souhaitez : en indépendant ou en franchise, et de respecter les normes d’hygiène alimentaire pour rassurer vos clients.

Vous souhaitez ouvrir un food truck, mais vous ne savez pas par où commencer ? Obtenez la méthode gratuitement pour y parvenir directement dans votre boite mail !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.