Conseil pour restaurateurs : ne pas compter sur votre crédit pour payer les factures

Le crédit est une pente glissante. Il est utile pour gérer les dépenses quotidiennes de la gestion de votre restaurant, s’il est utilisé de manière responsable. Le crédit peut prendre plusieurs formes, comme par exemple les délais de paiement de vos fournisseurs, d’un prêt bancaire… Il est difficile de vivre sur des crédits. En effet, le risque est de, en plus prendre du retard sur les factures, de prendre du retard sur les impôts, ce qui ne fait qu’aggraver la situation.

Au lieu d’emprunter et de payer les choses en retard, regardez plutôt si vous pouvez baisser votre masse salariale, travailler plus d’heures vous-mêmes. Il ne faut pas vous dire qu’avec un peu de chance vous pourrez récupérer de l’argent grâce à un week-end chargé, un été chargé, un saison des fêtes bien remplie. Même si cela arrive, cela ne sera sans doute pas assez suffisant pour couvrir vos dettes, et rembourser vos crédits.

Il est donc utile de s’entourer de professionnels, comme un conseiller financier professionnel.

Payer factures restaurant : Savoir quand fermer avant qu’il ne soit trop tard

Comme toute situation dysfonctionnelle, il peut être difficile de savoir quand s’en tenir là et partir. Si vous fermez au bon moment, cela vous fera économiser beaucoup d’argent, et vous éviter beaucoup de chagrin. Si vous avez fait tout ce que vous pouviez pour faire des bénéfices, mais que vous êtes continuellement dans le rouge, il est peut-être temps de fermer boutique. C’est pourquoi , il est plus qu’utile, nécessaire et indispensable de réfléchir sérieusement au financement du début. Si vous devez fermer, vous ne voulez pas perdre votre maison ou devoir des centaines de milliers d’euros sur du matériel de restaurant qui a perdu sa valeur à la minute où il a quitté l’entrepôt. La fermeture n’est pas une décision facile, mais elle est beaucoup plus favorable que d’être en liquidation judiciaire.

Il ne faut pas avoir peur de fermer. Vous allez forcément rebondir. Gardez en tête, que vous n’êtes pas les seuls et que beaucoup de personnes sont passées par là aussi. Jamie Oliver, le restaurant d’Alain Chapel, ne sont que quelques chefs célèbres qui ont fermé des restaurants qui ne fonctionnaient pas bien. Ce qui sépare le propriétaire de restaurant moyen de ces célébrités, c’est bien sûr l’argent. La fermeture d’un restaurant ne doit pas être vécu comme un échec, ne doit pas être catastrophique.

Durant ces années ou ces mois d’exploitation, vous avez pu en apprendre beaucoup, concernant la gestion d’un restaurant, ce qui fonctionnait bien, ce qui ne fonctionnait pas, les erreurs de que vous avez faites… Vous en avez forcément tiré des leçons ! Alors fermer au bon moment, vous laissera en bonne position pour réouvrir un restaurant, si vous le souhaitez !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.