L'Hebdo CHR

Comment ouvrir un restaurant ?

Un guide étape par étape pour savoir comment ouvrir un restaurant : Comprendre vos différentes options de statut commercial

Ouvrir un bar à tapas

Guide pour les entrepreneurs : Comment ouvrir un restaurant ?

L’ouverture d’un restaurant est un projet ambitieux et passionnant pour tout entrepreneur. Cependant, il faut être conscient des nombreux défis et exigences liés à ce secteur. Dans cet article, nous vous guidons à travers les étapes clés pour créer un restaurant, en abordant les aspects essentiels tels que la création de l’entreprise, l’étude de marché, les démarches administratives, le financement et bien d’autres. Suivez ce guide pour vous assurer de bien démarrer votre aventure dans la restauration.

1. Réaliser une étude de marché

L’étude de marché est une étape cruciale pour tout entrepreneur souhaitant créer un restaurant. Elle permet de vérifier la faisabilité du projet, d’identifier les opportunités et les menaces du marché, ainsi que de définir la stratégie commerciale optimale.

Analyse du secteur de la restauration

L’étude de marché doit commencer par une analyse du secteur de la restauration, à l’échelle nationale et locale. L’objectif est de comprendre les enjeux auxquels les restaurateurs sont confrontés et d’identifier les segments de marché les plus porteurs.

Parmi les questions à se poser :

  • Quelle est la conjoncture du secteur : croissance ou déclin ? Quelles en sont les raisons principales ?
  • Quels sont les concepts de restauration en vogue ? Ceux qui semblent en difficulté ?
  • Quelles sont les principales difficultés rencontrées par les restaurateurs à l’heure actuelle ?
  • Restaurateurs indépendants ou chaînes : qui s’en sort le mieux ?

Analyse de la demande et de la concurrence locale

Il est ensuite nécessaire d’évaluer la demande et la concurrence au niveau de la zone d’implantation envisagée. Pour cela, il faut étudier :

  • La taille de la population locale et ses caractéristiques démographiques (âge, sexe, catégories socio-professionnelles, revenu disponible, etc.) ;
  • Les points d’attraction de la ville (rue piétonne, quartier commerçant, zone de bureaux, gare, etc.) ;
Le saviez-vous ? :  Comment rédiger son business plan pour restaurant

Il est également important d’analyser l’offre existante en termes de restaurants :

  • Combien de restaurants sont déjà présents dans la zone d’implantation ?
  • Quel type de cuisine proposent-ils ?
  • Quels tarifs pratiquent-ils ?
  • Quelle est leur capacité d’accueil (nombre de couverts) ?

2. Choisir le concept et le positionnement de votre restaurant

Une fois l’étude de marché réalisée, il est temps de définir le concept et le positionnement de votre restaurant. Il peut s’agir d’un restaurant traditionnel, d’un établissement à thème, d’une brasserie, d’une pizzeria ou encore d’un restaurant rapide. Il est essentiel de créer une identité propre à votre restaurant pour vous démarquer de la concurrence.

Des questions à se poser lors de cette étape :

  • Quel type de cuisine souhaitez-vous proposer ?
  • Quel public ciblez-vous (familles, professionnels, étudiants, etc.) ?
  • Quel niveau de prix voulez-vous pratiquer ?
  • Quelle ambiance souhaitez-vous créer au sein de votre établissement ?

3. Trouver un local pour votre restaurant

L’emplacement de votre restaurant est un élément déterminant pour la réussite de votre projet. Il est primordial de choisir un local situé dans un endroit passant, bien desservi par les transports en commun et disposant de places de stationnement à proximité.

Lors de la recherche d’un local pour votre restaurant, veillez à ce qu’il :

  • Dispose d’une surface suffisante pour accueillir la salle de réception, la cuisine, les espaces de stockage, les sanitaires et l’espace d’accueil des clients ;
  • Réponde aux normes de sécurité et d’accessibilité pour les établissements recevant du public (ERP) ;
  • Soit conforme aux réglementations en matière d’hygiène et de sécurité.

4. Choisir le statut juridique de votre restaurant

Le choix du statut juridique de votre restaurant est une étape importante, car il déterminera votre régime fiscal, vos cotisations sociales, votre responsabilité vis-à-vis des dettes de l’entreprise et les formalités administratives à accomplir.

Parmi les options possibles, on retrouve :

  • La société (SARL, EURL, SAS, etc.) ;
  • L’entreprise individuelle ;
  • La micro-entreprise.
Le saviez-vous ? :  Caisse enregistreuse L'Addition

Il est conseillé de consulter un expert-comptable pour vous aider à choisir le statut juridique le plus adapté à votre projet.

5. Réaliser les démarches administratives pour créer votre restaurant

Créer un restaurant implique de réaliser plusieurs démarches administratives, parmi lesquelles :

Il est important de respecter toutes les réglementations en vigueur pour éviter des sanctions administratives et financières.

6. Rédiger un business plan pour votre restaurant

Le business plan est un document essentiel pour ouvrir un restaurant. Il permet de présenter votre projet et de déterminer sa viabilité financière.

Votre business plan doit inclure :

  • Un executive summary : présentant brièvement votre projet ;
  • Une présentation des créateurs et des associés : expérience professionnelle, compétences, savoir-faire, diplômes et formations ;
  • Des données chiffrées tirées de l’étude de marché : taux de fréquentation des concurrents, taux de fréquentation prévu pour votre établissement, seuil de rentabilité, etc. ;
  • Une description détaillée du concept et de l’offre de votre restaurant : menus, type de cuisine, services, etc. ;
  • Les objectifs visés, le plan d’action et les ressources nécessaires pour ouvrir le restaurant : moyens humains, matériels, financiers, stratégie de communication, etc. ;
  • Les caractéristiques du local : emplacement, superficie, capacité d’accueil, etc.

7. Rechercher des financements pour ouvrir votre restaurant

L’ouverture d’un restaurant nécessite un investissement financier conséquent. Pour réunir les fonds requis, plusieurs solutions de financement s’offrent à vous :

  • L’apport personnel : il s’agit des fonds que vous et vos éventuels associés pouvez investir dans le projet sous forme de capital social ou d’apport en compte courant d’associés ;
  • Le prêt bancaire professionnel : pour financer une partie des travaux d’aménagement, du matériel ou des véhicules de livraison ;
  • Les aides de l’État et des organismes publics : ACCRE, NACRE, prêts d’honneur, etc. ;
  • Les investisseurs privés : business angels, crowdfunding, etc.
Le saviez-vous ? :  caisse enregistreuse pour restaurant

8. Recruter et former une équipe pour votre restaurant

Le succès d’un restaurant repose en grande partie sur la qualité de son équipe. Il est donc essentiel de recruter des personnes compétentes et motivées, tant pour la cuisine que pour le service en salle.

N’oubliez pas que certains postes nécessitent une formation spécifique, comme la formation en hygiène alimentaire pour au moins un membre du personnel.

9. Mettre en place un plan marketing pour promouvoir votre restaurant

Afin d’attirer des clients et de les fidéliser, il est important de mettre en place un plan marketing efficace pour votre restaurant.

Parmi les actions à envisager :

  • La communication sur les réseaux sociaux et les sites d’avis en ligne ;
  • La création d’un site web présentant votre restaurant, vos menus et vos événements ;
  • La participation à des événements locaux ou des partenariats avec d’autres commerces ;
  • La mise en place d’offres promotionnelles et de programmes de fidélité.

10. Gérer votre restaurant au quotidien

Enfin, en tant que business manager de votre restaurant, vous devrez assurer la gestion quotidienne de votre établissement. Cela implique de superviser les opérations en cuisine et en salle, de veiller au respect des normes d’hygiène et de sécurité, de gérer les stocks et les approvisionnements, et de suivre la comptabilité.

Il est recommandé de faire appel à un expert-comptable pour vous aider dans la gestion financière de votre restaurant et vous accompagner dans les démarches administratives.

En conclusion, ouvrir un restaurant demande du temps, de l’énergie et des ressources financières. En suivant ce guide et en vous entourant de professionnels compétents (avocats, experts-comptables, etc.), vous augmenterez vos chances de réussite dans ce secteur exigeant et concurrentiel. Bonne chance dans votre aventure entrepreneuriale !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.