L'Hebdo CHR

Installer une terrasse sur une zone de stationnement à Lyon

terrasse sur une zone de stationnement

Les terrasses sont un lieu de vie très apprécié des citadins. Si vous souhaitez vous aussi offrir à vos clients la possibilité de se restaurer en plein air, voici un petit rappel de vos obligations pour une terrasse sur une zone de stationnement.

Demander l’autorisation d’utiliser l’espace public

Comme lors de l’installation d’une terrasse à Lyon sur un trottoir (+ lien), une terrasse sur une zone de stationnement nécessite une autorisation délivrée par la Direction Économie, Commerce et Artisanat. La liste des documents à fournir à cette occasion se trouve sur le site de la ville de, dans la rubrique « Pièces à fournir ». L’étude des dossiers se fait entre le 1 octobre et le 5 février, chaque année. Si votre terrasse va être installée sur un espace de stationnement en pente, vous devrez aussi délivrer une attestation de mise en sécurité réalisée par une entreprise agrée.

Vous devrez renouveler votre demande d’autorisation chaque année. En cas de vente de votre restaurant, le nouvel acquéreur ne pourra pas récupérer votre autorisation car celle­-ci est nominative.

Tout comme pour les terrasses situées sur les trottoirs, vous devrez vous acquitter d’une redevance pour installer votre terrasse sur une zone de stationnement. Son montant est compris entre 31€ et 57€ le m2 pour l’année. Elle dépend de la valeur commerciale de la voie sur laquelle vous vous situez.

Quelle taille pour ma terrasse sur une zone de stationnement ?

Votre terrasse peut occuper jusqu’à 6 places de stationnement. Ne perdez pas de vue que plus votre terrasse sera étendue, plus votre redevance sera élevée. Attention : si vous avez déjà une terrasse à Lyon sur trottoir de plus de 25m2, vous n’obtiendrez pas l’autorisation d’installer une terrasse sur une zone de stationnement.

Assurez­-vous aussi de maintenir un espace minimum d’1,4 mètre entre la façade de l’établissement (ou la terrasse sur trottoir) et la terrasse sur les places de stationnement afin que les usagers puissent circuler.

L’aménagement de ma terrasse

Puisque l’espace occupé par votre terrasse sur une zone de stationnement est situé sur la chaussée, vous devez garantir la sécurité de vos clients.

L’accès à la terrasse ne peut se faire que par le trottoir. Vous devrez installer des barrières de protection en bois ou métal d’une hauteur de 1 mètre (à partir du plancher de la terrasse). Les canisses et paravents ne sont pas considérés comme des barrières satisfaisantes.

Les terrasses en métal ne sont pas acceptées car jugées trop bruyantes. Il ne doit pas y avoir d’espace entre le plancher et le bord du trottoir afin de faciliter l’accès à la terrasse sur une zone de stationnement. De plus, votre terrasse ne doit pas dépasser de la zone de stationnement, au risque de gêner les automobilistes.

Optez pour un plancher sans interstice afin que les miettes et éventuelles chutes d’aliments n’aillent pas se loger sous votre terrasse, au risque d’attirer les rongeurs. Les revêtements de sol (type moquette) sont interdits.

Quant au mobilier, il doit être homogène. C’est à dire que vos chaises et tables doivent tous être les mêmes.

Dernière chose : si vous souhaitez installer des plantes ou des fleurs, vos bacs doivent être contenus dans l’espace de votre terrasse.

Et si le trottoir en face de votre établissement est suffisamment grand pour accueillir votre terrasse, consultez notre article sur l’installation de terrasse à Lyon sur trottoir.

2 réflexions au sujet de “Installer une terrasse sur une zone de stationnement à Lyon”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.