L'Hebdo CHR

5 idées pour renouveler la carte de votre restaurant

Créer une carte de restaurant peut être accablant. Quels plats offrir ? Quels plats enlever ? La carte idéal d’un restaurant offre un équilibre entre des plats uniques et des plats classiques. Elle a également le bon coût alimentaire pour maintenir les bénéfices et les plats doivent être facilement reproduits dans la cuisine pendant une période de rush.

Evitez les modes sur la carte de votre restaurant

Tout comme la mode, il existe des tendances dans les éléments de la carte. Bien que vous souhaitez que votre carte soit à la fois existante et tendance, vous devez tout de même garder des plats classiques pour toujours. Pensez à un hamburger et des frites comme la petite robe noire de votre carte.

Les plats de votre carte doivent être à faible coût de nourriture

Afin de maintenir les bénéfices et les prix abordables pour les clients, chaque élément de la carte de votre restaurant doit être facturé en fonction du coût de nourriture (« Food Cost« ) – le montant réel du coût de la préparation du plat. Des ingrédients coûteux (par exemple les truffes) donneront lieu à des plats coûteux. Cela ne signifie pas que la nourriture  que vous commandez doit être la moins chère possible; la qualité est l’aspect le plus important de la création d’éléments de votre carte. Vous devez toutefois, équilibrer les coûts élevés et bas de la nourriture avec une marge bénéficiaire raisonnable.

Gardez les plats de la carte faciles à préparer

Tout élément de plat présentant des présentations difficiles peut potentiellement gêner le personnel de cuisine lors d’un déjeuner ou d’un diner rapide. Cela ne signifie pas qu’il faille jeter la nourriture pêle-mêle . Vous pouvez toujours faire de belles présentations tout en restant simple.

Les éléments d’un menu de restaurant doivent être polyvalents

L’utilisation croisée des aliments d’un plat permet de limiter le gaspillage et vous permet d’utiliser les ingrédients dans plusieurs plats. Par exemple, si vous proposez des artichauts et des épinards, essayez d’offrir d’autres plats comprenant des artichauts et des épinards. Il est également judicieux de mettre à jour votre carte périodiquement et de supprimer les aliments non vendus.

Achetez local

La tendance alimentaire concerne de loin les aliments produits localement. Cela peut être des légumes et des fruits, de la viande, de la volaille, des fruits de mer, voire de la bière. Les personnes aiment les produits locaux, de préférence les produits qui ont été cultivés ou élevés de manière éthique et avec des méthodes agricoles durables. Les tendances culinaires locales ne montrent aucun signe de ralentissement, bien au contraire.

Les personnes ne se limitent pas aux restaurants gastronomiques pour déguster des produits locaux. Les food-trucks et les petits restaurants indépendants sont aussi susceptibles de servir du boeuf nourri à l’herbe et du poulet fermier élevé en plein air, au même titre qu’un restaurant gastronomique. En plus d’améliorer le goût, de réduire l’emprunte carbone, de contribuer à stimuler l’économie locale, les produits locaux constituent un excellent moyen d’ajouter de la valeur perçue à la carte de votre restaurant et d’aider votre marque à se démarquer de la concurrence.

La carte est le coeur et l’âme de votre restaurant. Une attention particulière doit donc être accordée. De toute évidence, le goût est l’un des facteurs le plus important, mais vous devez aussi tenir compte du coût, de la popularité, de la polyvalence et de la préparation de chacun de vos plats. Lorsque vous sélectionnez des aliments pour votre carte, assurez-vous que le plat fini répond toujours aux exigences de vos clients. Et, n’oubliez pas qu’aucune carte n’est figée. Elle doit être révisée souvent pour s’assurer qu’elle reste à jour, à la fois avec les tendances et les prix des produits alimentaires.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.