Ouvrir un restaurant locavore

Le locavorisme pour une consommation plus responsable

 

Né en 2005 à San Francisco, le terme « locavore » a été inventé par Jessica Prentice, lors de la Journée Mondiale de l’Environnement. Ce mouvement s’est peu à peu répandu dans la monde. Nous vivons actuellement dans une société de plus en plus soucieuse de ses habitudes de consommation, de son impact sur l’environnement. La société tend à changer de comportement pour adopter un comportement plus responsable. D’après une enquête Ipsos en 2014, « 80% des consommateurs en France disent acheter des produits locaux ». Ceci représente une réelle opportunité pour les restaurants. En effet, pour répondre aux nouveaux modes de vie, il est important pour un restaurateur de s’adapter. Nous verrons dans cet article, ce qu’est le locavorisme, comment devenir un restaurant locavore.

Locavore définition

D’après, locavor.fr, le locavorisme prône la consommation de produits dans un circuit court. C’est-à-dire dans un rayon proche de chez soi (allant de 100 à 250 km).

Ce mouvement pousse les consommateurs à acheter des fruits et légumes de saison, à des producteurs locaux. Mais aussi, à limiter le gaspillage alimentaire. Ce mouvement entre dans l’ère du comportement respectueux pour l’environnement, puisqu’il favorise la diversité des paysages, des écosystèmes en évitant les monocultures. Le locavorisme permet de favoriser les circuits courts qui limite l’emprunte carbone.

Devenir un restaurant Locavore pour offrir une alimentation responsable

Pour devenir un restaurant locavore, il suffit d’acheter les fruits et légumes directement au producteur. Il faut également, acheter des fruits et des légumes de saison et éviter le gaspillage, notamment en gérant bien les stocks. 

Bien évidement, le restaurateur sera dépendant des saisons et des évènements climatiques, mais aussi des producteurs, où les productions peuvent être variables d’une saison à l’autre, puisque le producteur n’est pas capable de promettre des volumes réguliers. Il sera donc plus facile de proposer des produits locaux à certains moments qu’à d’autres, notamment en hiver où les productions sont plus irrégulières. Aussi, il sera difficile de proposer des bananes locales, par exemple, sur le territoire français.

De ce fait, le locavore est une bonne idée mais pas toujours facile à mettre en place. Néanmoins, il est possible de le mettre en place quand cela est faisable.

Le locavore en restauration est un mode de vie qui vise à offrir une alimentation saine et respectueuse à ses clients.

Le locavorisme : une source de différenciation

En plus de répondre au nouveau mode de consommation, le locavorisme permet de se différencier des concurrents. Malgré le nombre grandissant de restaurants locavores, cela reste encore minime par rapport à tous les autres types de restauration.

Pour aller plus loin dans cette démarche, il est possible de devenir membre locavore. Par exemple, la communauté Locavor propose d’acheter des produits locaux sur internet qui sont issus de la région. Le jour de la commande, les produits sont à récupérer dans le point de distribution proche de chez vous.

Il est tout aussi possible d’ouvrir et de gérer un locavor. Pour ce faire, vous pouvez transformer une partie du restaurant en point de vente de produits locaux. Vous entrez en contact avec les producteurs près de chez vous qui souhaitent s’associer avec vous, ensuite vous vendez les produits. Pour plus de renseignement sur ce système, visitez la page « ouvrir et gérer un locavor« .

 

Téléchargez gratuitement le guide complet dédié à l’ouverture d’un restaurant

Vous souhaitez ouvrir un restaurant ? Téléchargez gratuitement le guide complet pour réussir l’ouverture de votre établissement. Ce guide vous aidera dans toutes les démarches pour ouvrir dans les meilleures conditions sans rien oublier !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.