6 conseils pour persuader son banquier de financer un projet en CHR

6 conseils pour convaincre banquier prêt restaurant

Vous souhaitez ouvrir un établissement en Café, Hôtel, Restaurant (CHR), vous devez donc persuader votre banquier pour réaliser ce projet. Il n’est pas facile aujourd’hui d’emprunter à la banque. En effet, toujours plus réticente, et voulant toujours plus de sécurité les banques ne prêtent pas facilement. Du moins, sans être sûres de la viabilité du projet. C’est pourquoi, je vous livre ici des conseils pour convaincre votre banquier.

Exposez lui vos compétences pour le rassurer

Il est primordial que vous mettiez vos compétences en avant. En effet, le banquier veut être rassuré. Il regardera donc avec attention le type de votre établissement, si cela répond bien à une demande. Cependant, il veut être sûr que vous réussirez à bien gérer votre affaire. De ce fait, il regardera si vos compétences collent bien avec ce métier. Gérer un restaurant demande certaines qualités, compétences managériales, de gestion, de la polyvalence, commerciales et bien d’autres.

Pour persuader votre banquier vous devez donc valoriser vos compétences qui collent avec ce métier, en vous appuyant notamment sur vos expériences professionnelles, ou encore personnelles. Ici, il faut montrer que vous êtes fait pour être chef d’entreprise, que vous connaissez les difficultés du métier, mais que vous savez comment les gérer.

Finalement, il faut que vous montriez à votre banquier que vous savez de quoi vous parlez.

Faites connaître votre franchiseur à votre banquier

Si vous êtes en franchise, il est essentiel de présentez votre franchiseur. Il est important que vous lui donniez toutes les informations sur celui-ci. Ramenez lui donc une plaquette de présentation présentant l’historique, les comptes, les réseaux etc. Appuyez sur le développement présent et les projets, son positionnement et son rang sur le marché. Aussi, il est important de présenter les moyens mis en œuvre par votre franchisé pour vous accompagner.

Présentez l’étude de marché pour le convaincre

Comme vous vous en doutez l’étude de marché est l’étape indispensable pour convaincre votre banquier. Celle-ci doit confirmer que votre projet est porteur, qu’il est viable, et rentable. Votre étude de marché devra comprendre plusieurs éléments:

  • chiffre d’affaires du secteur
  • environnement concurrentiel
  • catégories socio-professionnelles de la population locale
  • tranches d’âges de votre zone
  • ses attentes
  • ses habitudes
  • les flux aux abords de votre établissements (zone piétonne, voitures, transports en commun…)
  • avantage concurrentiel de vos concurrents
  • menaces de vos concurrents

Prouvez les performances potentielles

L’étude de marché est l’étape qui vous permettra de donner un chiffre d’affaires potentiel que vous pourrez atteindre de façon objective. Cela devra être planifié sur les trois premières années de votre activité.

À cela découle donc le compte de résultats prévisionnel. Ainsi, il devra prouver que vous serez capable de payer vos charges, de rembourser l’emprunt et aussi d’avoir un revenu.

Finalement, je vous conseille d’établir deux scénarios : un réaliste et l’autre pessimiste afin de prévoir ou anticiper un démarrage raté. De ce fait, vous montrez à votre banquier que vous avez prévu les choses si elles ne se passent pas comme prévu.

Modérez l’endettement

Des dépenses vont être faites lors de votre lancement : travaux d’aménagement, matériel, publicité de lancement etc. Votre Besoin en Fonds de Roulement (BFR) sera donc dans la colonne « dépenses » de votre plan de financement.

Les ressources devront donc le couvrir : il faut que votre emprunt soit résorbé par vos ressources.

Pour augmenter vos ressources il existe notamment les prêts ou les donc familiaux, les prêts d’honneurs, ou encore le crowfunding.

Connaissez votre dossier sur le bout des doigts

Finalement, cela permettra de défendre votre dossier au maximum.

RASSUREZ votre banquier ! En lui donnant par exemple des diplômes, des attestations de stage de formation, devis des travaux, bail commercial etc.

Le fait de lui fournir tous ces documents, prouvera à votre banquier que vous êtes une personne sérieuse et déterminée. Si vous le pouvez aussi, amener votre expert-comptable au rendez-vous.

En espérant que tous ces conseils, vous aideront à vous lancer !

PS: N’oubliez pas que si vous souhaitez vendre des boissons alcooliques vous devez obtenir votre permis d’exploitation. Aussi, si vous manipulez des denrées alimentaires vous devrez passer la formation Hygiène alimentaire. Deux formations obligatoires pour exercer.

3 réflexions au sujet de “6 conseils pour persuader son banquier de financer un projet en CHR”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.