L'Hebdo CHR

Formation de permis d’exploitation pour les chambres d’hôtes : tout ce que vous devez savoir

Permis d'exploitation chambre d'hôtes


Les chambres d’hôtes sont des établissements qui offrent un hébergement et éventuellement des repas à leurs clients. Pour servir des boissons alcoolisées lors des repas, les exploitants de chambres d’hôtes et de tables d’hôtes doivent suivre une formation spécifique et obtenir un permis d’exploitation. Cet article vous donnera un aperçu détaillé de cette formation, de son contenu, des obligations légales et réglementaires, et des différentes options de formation disponibles.

1. À qui s’adresse la formation de permis d’exploitation pour les chambres d’hôtes ?

La formation de permis d’exploitation pour les chambres d’hôtes est obligatoire pour les exploitants qui souhaitent servir des boissons alcoolisées à leurs clients, que ce soit lors des repas (tables d’hôtes) ou lors d’un simple pot d’accueil. Les exploitants doivent suivre cette formation et obtenir leur permis d’exploitation avant de pouvoir proposer des boissons alcoolisées dans le cadre de leur activité.

2. Les objectifs de la formation

La formation a pour objectif de sensibiliser les exploitants aux obligations légales et réglementaires liées à la vente et au service de boissons alcoolisées dans les chambres d’hôtes et tables d’hôtes. Elle permet également d’informer les exploitants sur les risques liés à la consommation d’alcool et les moyens de prévention à mettre en place pour protéger la santé publique.

3. Le contenu de la formation

La formation de permis d’exploitation pour les chambres d’hôtes aborde plusieurs thématiques essentielles pour les exploitants. Voici un aperçu des principales sections de la formation :

3.1. L’environnement juridique et le Code de la santé publique

Cette section de la formation couvre les modalités d’ouverture d’un débit de boissons, les conditions légales liées à l’exploitant et à la licence, les formalités préalables à l’ouverture, ainsi que les obligations légales liées à l’exploitation (lutte contre l’alcoolisme, le tabagisme, les stupéfiants, les bruits du voisinage, les discriminations et la prostitution). Elle traite également des dispositions en matière de sécurité et des conséquences du non-respect des obligations.

Le saviez-vous ? :  La réglementation relative aux débitants de tabac

3.2. Les conditions d’ouverture et les licences

Cette section explique les différentes licences nécessaires pour servir des boissons alcoolisées dans les chambres d’hôtes et tables d’hôtes :

  • La petite licence restaurant : elle permet de vendre des boissons de deuxième catégorie (faiblement ou modérément alcoolisées) dans le cadre des chambres d’hôtes.
  • La licence restaurant : elle est exigée pour la vente de boissons dont le taux d’alcool dépasse les limites de la petite licence restaurant. Cette licence est équivalente à la licence IV pour les débits de boissons.

3.3. Les obligations d’exploitation

Dans cette section, les participants apprennent les obligations liées à l’établissement (affichage, santé publique, etc.) et les responsabilités des professionnels de la vente de boissons alcoolisées.

3.4. La sécurité et la protection de la santé publique

Cette partie de la formation aborde les dangers de l’alcool pour la santé publique et les moyens de prévention à mettre en place pour protéger les clients et lutter contre l’alcoolisme.

3.5. Les obligations liées à l’hygiène et la restauration

Les exploitants de chambres d’hôtes et tables d’hôtes doivent également respecter des normes d’hygiène strictes lorsqu’ils proposent des repas à leurs clients. Cette section de la formation couvre la réglementation applicable à la restauration, les risques liés au manque d’hygiène et les mesures à prendre pour prévenir ces risques.

3.6. Les dispositions concernant les activités d’hébergement

Les exploitants doivent respecter certaines règles pour que leur activité d’hébergement soit conforme aux dispositions légales et réglementaires. Cette section traite des obligations de déclaration, du nombre de chambres et de personnes hébergées, des conditions de confort et d’équipement des locaux, et des tarifs.

Le saviez-vous ? :  Eviter la contamination croisée dans les cuisines professionnelles

3.7. Les autres démarches à effectuer

Cette partie de la formation aborde les démarches administratives à effectuer pour s’inscrire au registre du commerce, déclarer son activité aux services sociaux et fiscaux, et choisir le statut juridique le plus adapté à la situation de l’exploitant.

4. La durée et le déroulement de la formation

La formation de permis d’exploitation pour les chambres d’hôtes dure généralement une journée (7 heures de cours). Elle peut être suivie en présentiel dans des centres de formation agréés par le Ministère de l’Intérieur, ou en visioconférence, grâce à des organismes proposant des formations à distance.

5. L’évaluation et la délivrance du permis d’exploitation

À l’issue de la formation, les connaissances acquises par les participants sont évaluées. Les exploitants qui réussissent l’évaluation se voient délivrer leur permis d’exploitation (CERFA n°14407*03) immédiatement à la fin de la formation.

6. Les avantages de la formation à distance

La formation de permis d’exploitation pour les chambres d’hôtes à distance présente plusieurs avantages :

  • Un gain de temps : pas besoin de se déplacer, la formation peut être suivie depuis un ordinateur, une tablette ou même un téléphone mobile.
  • Des économies : les coûts liés au déplacement et à l’hébergement sont réduits.
  • Une plus grande flexibilité : plusieurs stages obligatoires sont organisés chaque mois pour répondre aux besoins des exploitants.

7. Les tarifs de la formation

Les tarifs de la formation de permis d’exploitation pour les chambres d’hôtes varient en fonction du centre de formation et du format choisi (présentiel ou à distance). En général, les prix se situent entre 165€ et 300€ pour une formation d’une journée. Chez Oaformation, la formation est à 249€.

8. Les témoignages et avis sur la formation

Les participants à la formation de permis d’exploitation pour les chambres d’hôtes sont généralement satisfaits de la qualité de l’enseignement et de l’accompagnement proposés par les formateurs. Ils apprécient également le contenu complet et bien structuré de la formation, ainsi que l’interaction avec les autres participants.

9. Le renouvellement du permis d’exploitation

Le permis d’exploitation délivré à l’issue de la formation a une validité de 10 ans. Passé ce délai, les exploitants doivent suivre une formation de mise à jour de leurs connaissances et obtenir un nouveau permis d’exploitation.

10. Pour conclure

La formation de permis d’exploitation pour les chambres d’hôtes est une étape incontournable pour les exploitants souhaitant servir des boissons alcoolisées dans le cadre de leur activité. Elle leur permet de se familiariser avec les obligations légales et réglementaires, de maîtriser les enjeux liés à la santé publique et à la sécurité, et de s’assurer du respect des normes d’hygiène et de confort pour leurs clients. Grâce aux différentes options de formation disponibles (présentiel ou à distance), les exploitants peuvent choisir la formule la plus adaptée à leurs besoins et contraintes.

Évaluez cet article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.