L'Hebdo CHR

Guide détaillé pour ouvrir un restaurant sous franchise

guide pour l'ouverture d'une franchise

Ouvrir ou reprendre un restaurant sous franchise peut être une excellente opportunité pour les entrepreneurs qui souhaitent lancer leur propre entreprise avec le soutien et les conseils d’une marque établie. Les franchises de restaurants sont souvent des marques bien connues et rentrent dans la définition de l’entreprise, qui fait référence aux entreprises à plusieurs niveaux avec une hiérarchie étendue.

Dans cet article, nous explorerons en détail ce qu’implique l’ouverture d’un restaurant sous franchise. Nous aborderons les avantages, les défis et les étapes clés pour devenir franchisé, ainsi que les options de financement et les critères pour choisir la bonne franchise de restauration.

Comprendre le Modèle de Franchise

Le franchisage est un modèle d’entreprise où les propriétaires accordent à des opérateurs tiers le droit d’utiliser le nom, la marque et le modèle de l’entreprise en échange de redevances et d’un soutien continu sous forme de conseils ou de marketing. Les franchisés paient un pourcentage des ventes brutes comme frais mensuels, qui se situent généralement autour de 5%, mais peuvent atteindre jusqu’à 50%.

Il existe trois principaux types de modèles de franchise de restaurants :

  1. Franchise de format d’entreprise
  2. Franchise de distribution de produits
  3. Franchise de gestion

Les avantages du franchisage comprennent :

  • Reconnaissance du nom
  • Entrée dans la propriété d’entreprise
  • Avantages de la propriété multi-unités
  • Une marque établie et un soutien continu

Cependant, les inconvénients incluent :

  • Des accords restrictifs
  • Des réductions potentielles d’heures
  • Des emplois réduits
  • Des problèmes de salaire et de main-d’œuvre gérés par les propriétaires de franchises

Le Document d’Information sur la Franchise (FDD), le développement du manuel d’exploitation, la protection de la propriété intellectuelle et l’établissement d’une nouvelle société de franchisage sont des étapes essentielles pour franchiser un restaurant. Une évaluation de la franchise et l’évaluation des cinq facteurs de franchisabilité sont importantes avant de se lancer dans la franchise de restaurants.

Avantages d’Ouvrir un Restaurant en Franchise

Devenir propriétaire d’un restaurant franchisé présente de nombreux avantages, notamment la possibilité de tirer parti d’une marque reconnue et du soutien d’un réseau. Les risques sont réduits grâce à l’expérience du franchiseur et à son soutien logistique. Les marques de restauration populaires ont tendance à générer plus de profits pour les franchisés. Les franchises de restaurants offrent de nombreux avantages tels que la reconnaissance de la marque, un modèle économique éprouvé et un soutien complet de la part du franchiseur.

La franchise en restauration permet de bénéficier :

  • D’une marque établie
  • D’un modèle économique éprouvé
  • D’un soutien continu

Les franchiseurs fournissent :

  • Un investissement initial moins élevé
  • Une plus grande puissance d’achat
  • Une clientèle établie
  • Une formation initiale et un soutien continu, ce qui réduit les risques associés au démarrage d’une nouvelle entreprise
  • Une assistance en matière de marketing, de gestion et de communication

Les franchises ont un taux de réussite plus élevé que les entreprises indépendantes, avec un écart de 8%. Elles bénéficient d’une plus grande puissance d’achat, ce qui permet de réduire les coûts d’approvisionnement et d’inventaire. Les franchisés bénéficient d’une formation initiale et d’un soutien continu, ce qui peut améliorer les compétences en gestion et en marketing. Ils peuvent également profiter de la notoriété de la marque, de la clientèle établie et de la publicité. Les franchises peuvent être très rentables en raison de coûts plus faibles, d’une clientèle plus importante et d’opérations cohérentes.

Avantages pour le franchiséAvantages pour le franchiseur
Une solution rassurante pour démarrer une entrepriseUn développement moins coûteux qu’avec des succursales
Utilisation immédiate de la notoriété d’une marque connueDes franchisés relativement indépendants
Accès au savoir-faire du franchiseurMutualisation des processus (logistique, communication, etc.) conduisant à des économies d’échelle
Formation initiale et continue

Les Défis et Inconvénients

Bien que les franchises de restaurants offrent de nombreux avantages, elles présentent également certains défis et inconvénients. Les franchisés doivent suivre les décisions du franchiseur concernant les fournisseurs, les prix et les procédures d’exploitation, ce qui limite la créativité et la liberté d’étendre ou de modifier l’entreprise. Les franchisés doivent également payer des redevances au franchiseur pour les droits en cours et les activités de soutien spécifiées, y compris des frais de franchise initiaux. Si d’autres franchisés ont de mauvais résultats, cela peut affecter la réputation et les bénéfices du franchisé.

Le saviez-vous ? :  Les formations pour ouvrir son restaurant et le faire durer

Voici quelques autres défis et inconvénients des franchises de restaurants :

  • Investissement initial important, y compris les frais d’entrée et le financement personnel
  • Redevances mensuelles et frais supplémentaires
  • Autonomie limitée, le franchisé devant adhérer aux directives du franchiseur
  • Restrictions sur la vente de la franchise
  • Risques potentiels, tels qu’une faible rentabilité et des difficultés à vendre la franchise
  • Niveau de soutien variable d’un franchiseur à l’autre
  • Capacité limitée à prendre des décisions dans le meilleur intérêt du franchisé

Les franchiseurs peuvent également restreindre la croissance spatiale et géographique pour éviter la concurrence entre les franchises. Ils peuvent résilier une franchise si les règles sont enfreintes, entraînant la perte de l’investissement total, et contrôlent si un restaurant sera renouvelé à la fin du contrat, avec la possibilité de modifier les termes et conditions. D’autres défis incluent la standardisation par rapport à la personnalisation, la rigidité des modèles économiques, la lenteur de réaction aux changements du marché, la dépendance aux politiques du franchiseur et le manque d’autonomie en matière d’innovation.

Choisir la Bonne Franchise de Restauration

Voici quelques facteurs clés à prendre en compte lors du choix d’une franchise de restauration :

  1. Alignement avec vos objectifs et passions : Choisissez une franchise qui correspond à vos intérêts pour une plus grande satisfaction et une meilleure réussite.
  2. Considérations financières : Comprenez les exigences financières, y compris l’investissement initial, les frais récurrents et les revenus potentiels. Par exemple, la franchise Penn Station exige un avoir net minimum de 300 000 euros et une liquidité de 120 000 euros .
  3. Réputation de la marque et soutien : Optez pour une marque réputée avec une clientèle fidèle et un soutien complet du franchiseur. Évaluez l’étendue du soutien que le franchiseur est prêt à offrir, notamment en matière de finances, de sélection d’emplacement, de publicité/marketing et de soutien technologique.
  4. Demande du marché et concurrence : Analysez la demande du marché et la concurrence dans l’emplacement souhaité. Choisissez le concept le plus adapté à la zone d’influence ciblée, en tenant compte de la concurrence, des préférences personnelles et de la capacité financière.

Autres considérations importantes :

  • Analysez les performances des autres franchisés, notamment leurs chiffres de vente et leur rentabilité.
  • Examinez attentivement les frais de franchise, les redevances et le pourcentage convenu.
  • Évaluez la durabilité et l’expérience du franchiseur sur le marché.
  • Comprenez les termes et conditions fixés par le franchiseur, tels que la durée du contrat, le soutien et la formation, les frais et dépenses, la sélection du site et la résiliation.
  • Visitez les sites de franchise existants pour voir l’entreprise en action et observer la qualité de la nourriture, du service et de l’atmosphère.
  • Évaluez les performances de la franchise à l’aide de métriques telles que le ticket moyen par visite, le coût des marchandises vendues, l’EBITDAR, le coût d’investissement, le coût de la main-d’œuvre et le coût principal.
Le saviez-vous ? :  Acheter un fond de commerce à Dijon : que faut-il connaitre ?

Enfin, définissez des objectifs clairs, à long et à court terme, et effectuez une analyse SWOT pour assurer le succès de votre franchise de restauration. Ayez un plan de secours en cas d’adversité et suivez les tendances actuelles pour soutenir et développer votre entreprise.

Financement de Votre Franchise

L’ouverture d’un restaurant nécessite un investissement important, et il est essentiel d’avoir un plan d’affaires solide, y compris une compréhension claire des coûts, du budget et des revenus attendus. Évaluez les investissements requis, tels que le droit d’entrée, les coûts locaux, l’équipement, le stock et le BFR. Estimez le compte de résultat sur 3 ans, y compris les revenus, les dépenses et les bénéfices. Estimez également la trésorerie nécessaire, y compris les revenus et les dépenses, pour assurer un solde positif chaque mois. Évaluez la viabilité financière sur 3 ans, en tenant compte des investissements futurs potentiels. Enfin, évaluez votre capacité de financement, y compris les fonds personnels, l’argent des proches et les aides ou subventions potentielles.

Voici quelques options de financement pour votre franchise de restaurant :

  1. Programmes de financement des franchiseurs : Certaines franchises, comme Marco Pizza, A&W restaurants, DQ Grill & Chill et bien d’autres, offrent une assistance pour trouver des programmes de financement de franchise de restaurant.
  2. Prêts bancaires commerciaux : Les prêts à terme traditionnels peuvent être empruntés auprès des banques et utilisés comme capital de démarrage, remboursés avec intérêts selon un calendrier de paiement établi. Les banques offrent des taux d’intérêt bas mais exigent un score de crédit presque parfait et des antécédents commerciaux solides pour des montants de prêt importants.
  3. Prêts BPI : Les prêts BPI sont destinés aux nouveaux franchisés et sont garantis par la Banque publique d’investissement. Les normes de qualification sont strictes et le processus prend beaucoup de temps avant d’être traité en raison des exigences d’approbation du dossier et du prêteur .
  4. Prêteurs alternatifs en ligne : Les prêteurs en ligne comme Parteners Finances offrent des prêts commerciaux flexibles, une ligne de crédit commerciale, ainsi que du financement et du crédit-bail d’équipement. Le processus de demande de prêt est court, généralement traité en quelques heures, et les fonds sont reçus en un jour ou deux.

Autres options de financement à considérer :

  • Prêts garantis par la BPI : Conditions de prêt favorables et acomptes moins élevés, certains ne nécessitent pas de garantie, des conditions de remboursement plus longues que les prêts bancaires traditionnels, et certains s’accompagnent de conseils et d’un soutien.
  • Financement du franchiseur : De nombreux franchiseurs offrent un financement comme incitation aux nouveaux propriétaires d’entreprise potentiels, les franchiseurs s’associent souvent à des prêteurs privilégiés qui connaissent bien la marque de l’entreprise.
  • Prêts conventionnels : Prêts d’une banque commerciale pour les entrepreneurs ayant un bon crédit.
  • Lignes de crédit sur valeur domiciliaire : Utilisez la valeur nette de votre maison pour démarrer une entreprise, de nombreuses lignes de crédit sur valeur domiciliaire n’ont pas de pénalités de remboursement anticipé ou de frais.
  • Crédit-bail d’équipement : Louez de l’équipement pour réduire les coûts initiaux et les risques.
  • Utilisez vos relations : Demandez l’aide de votre famille et de vos amis pour aider à lancer une franchise.
  • Obtenez un financement par le biais de prêts bancaires traditionnels, d’économies personnelles, de fonds propres ou de programmes de financement soutenus par l’état.

Les Étapes Clés pour devenir Franchisé

Voici les étapes clés pour devenir franchisé d’un restaurant :

  1. Créez un business plan détaillant vos objectifs, vos moyens et votre vision pour l’avenir. Effectuez une étude de marché pour comprendre le marché local, la concurrence et les clients potentiels.
  2. Choisissez une structure juridique appropriée, telle que SARL, Entreprise individuelle ou SAS, en tenant compte des implications en matière de responsabilité, de fiscalité et de sécurité sociale. Obtenez les permis et licences nécessaires, tels que le permis d’exploitation, la formation HACCP et le permis de vente de boissons alcoolisées la nuit, essentiels pour l’exploitation légale du restaurant.
  3. Étudiez attentivement le Document d’Information Précontractuel (DIP) fourni par le franchiseur, qui contient des informations essentielles sur le réseau de franchise. Le DIP doit être remis au moins 20 jours avant la signature du contrat de franchise.
  4. Examinez minutieusement le Contrat de franchise, qui définit les obligations du franchiseur et du franchisé, notamment en matière d’exclusivité, de non-concurrence, d’approvisionnement, de durée, de renouvellement, de résiliation et de conditions de sortie. Le contrat de franchise devrait inclure :
    • L’utilisation de la marque comme enseigne par le franchisé
    • La transmission du savoir-faire du franchiseur
    • L’assistance commerciale ou technique du franchiseur
    • L’exclusivité territoriale (facultatif)
    • Les directives en matière de prix ou de tarifs
    • Les obligations du franchiseur et du franchisé
    • Le droit d’entrée et les redevances
  5. Utilisez le Manuel opératoire (Manop) fourni par le franchiseur, qui donne des conseils pratiques au franchisé et garantit une application cohérente du concept de franchise.
  6. Développez de solides compétences en auto-gestion, en gestion des personnes, en marketing et en finance, essentielles pour réussir en tant que franchisé.
Le saviez-vous ? :  Comment rendre son restaurant accessible aux personnes en situation de handicap ?

En raison de la complexité et du temps nécessaire pour ouvrir un restaurant, il est recommandé de faire appel à un professionnel. Une planification minutieuse, l’examen d’options alternatives telles que la reprise d’une entreprise existante ou l’adhésion à une franchise, et la recherche de conseils professionnels sont essentiels pour la réussite du restaurant.

Conclusion

En conclusion, l’ouverture d’un restaurant sous franchise peut être une excellente opportunité pour les entrepreneurs souhaitant se lancer dans la restauration. Bien qu’il y ait des défis à relever, tels que les coûts initiaux et les restrictions imposées par le franchiseur, les avantages d’une franchise établie et le soutien continu peuvent augmenter les chances de réussite.

En choisissant soigneusement la bonne franchise, en élaborant un plan d’affaires solide et en suivant les étapes clés pour devenir franchisé, les entrepreneurs peuvent réaliser leur rêve de posséder leur propre restaurant. Avec une planification minutieuse, un financement adéquat et un engagement envers le succès, ouvrir un restaurant sous franchise peut être une entreprise gratifiante et rentable.

FAQs

Comment transformer son restaurant en franchise ? Pour transformer votre restaurant en franchise, commencez par valider votre concept dans un ou plusieurs établissements. Ensuite, réalisez une étude de marché à l’échelle nationale. Il est important d’enregistrer votre concept dans un manuel opératoire et de choisir le contrat de distribution adéquat. Enfin, préparez le document d’information précontractuelle.

Quelles sont les démarches à suivre pour lancer un restaurant ? Pour lancer un restaurant, suivez ces étapes essentielles : commencez par un bilan personnel et professionnel, puis concevez votre concept de restaurant. Trouvez et aménagez un local adapté, réalisez une étude de marché approfondie et établissez des prévisions financières. Enfin, complétez toutes les formalités administratives nécessaires.

Quel est le processus d’ouverture d’une franchise ? L’ouverture d’une franchise implique la signature d’un contrat de franchise avec la société propriétaire de la marque. Vous avez la liberté de signer ce contrat avant ou après la création de votre entreprise.

Quel est le budget nécessaire pour ouvrir une franchise ? Le coût moyen pour acquérir le droit d’entrée dans une franchise est d’environ 17.000€, tous secteurs confondus, selon une étude sur plus de 466 réseaux. Plus précisément, 8 % des enseignes demandent moins de 5 000 €, tandis que 20 % exigent entre 5 000 et 10 000 € pour le droit d’entrée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.