Lutte contre le gaspillage : le doggy bag bientôt obligatoire ?

lutte contre le gaspillage, le doggy bag bientôt obligatoire

Le gaspillage est cinq fois plus élevé en France au restaurant qu’à la maison. Dans cette lutte, l’Assemblée Nationale cherche donc des solutions et propose de rendre le doggy bag obligatoire dans tous nos restaurants.

En 2016, l’ensemble des professions de la restauration étaient appelées à trier et à valoriser ses déchets. Mais en 2018, c’est peut-être la boîte à emporter qui sera rendue obligatoire.
Littéralement traduit par le « sac à toutou », le doggy bag est une pratique très courante chez les anglo-saxons qui permet au client d’emporter ce qui reste de son plat si celui-ci n’a pas été consommé entièrement. Rien à voir donc avec la qualité, mais seulement avec la quantité ! Grâce à cela, le restaurateur évite à son client de regarder son assiette à moitié pleine retourner en cuisine pour être jetée à la poubelle, alors qu’il a payé la totalité de ce repas encore bon à manger.
Pour lutter contre le gaspillage en France, la commission développement durable de l’A.N. vient d’adopter un amendement qui, sur ce modèle anglo-saxon, obligera les patrons de cafés, de bistrots et autres bonnes tables à mettre à disposition de leurs clients une boîte à emporter (doggy bag), pour ramener les aliments ou boissons non consommés sur place.

Le doggy bag, déjà obligatoire ?

Comme nous vous l’avons laissé comprendre, le doggy bag n’est pas encore obligatoire ! Pour que cet amendement entre définitivement dans la loi, il doit d’abord passer au filtre de la commission économique du Palais Bourbon et être adopté ensuite par l’ensemble des députés. Pas de panique, donc : nous vous tiendrons informés de l’évolution des événements.

Ni très français, ni très élégant

Hubert Jean, le président de la restauration au sein de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH) estime que « ce n’est pas très judicieux de vouloir contraindre de manière réglementaire l’ensemble de la profession à acheter des doggy bag d’autant que c’est une pratique anglo-saxonne qui n’est pas vraiment dans la culture française ».
« Le but est de généraliser une pratique existante et de réduire par deux le gaspillage alimentaire d’ici 2025 », argumentent les députés. Mais encore faut-il que les consommateurs jouent le jeu et osent le demander ! Car en France, ce doggy bag a une mauvaise image à battre ! On le voit d’avantage comme un sac de restes pour les chiens, et il n’est pas jugé très élégant… N’hésitez donc pas à en changer le nom et à proposer une boîte à emporter qui revalorisera la chose tout en insistant sur le fait qu’il s’agit-là d’une solution anti-gaspi de nourriture et d’argent !
D’autres options sont aussi envisageables, telles que l’affichage à la carte de portions des plats en différentes tailles : du S au XL, par exemple ! La clientèle pourra alors choisir la taille de son plat en fonction de son appétit et repartir telle qu’elle est venue, sans s’encombrer les bras. Notez que les portions sont aussi un énorme atout de vente : les clients pourront choisir le plat qui leur fait envie dans la quantité et le tarif qui les intéressent !

L’affichage est-il judicieux ?

Informer votre clientèle que votre établissement lutte contre le gaspillage est certainement une bonne publicité, tout-à-fait dans l’air du temps. Il n’existe cependant pas de logo particulier, sinon ceux de la campagne anti-gaspi disponibles sur le site du ministère de l’agriculture et de l’alimentation. Vous pourrez y télécharger gratuitement des stickers à disposer sur votre devanture ou à la caisse de votre établissement. Cela dit, rien ne vous interdit pour le moment de créer votre propre logo anti-gaspi et/ou d’intégrer un alinéa à votre carte ! Vous pourrez ainsi préciser que tous les plats sont à la disposition de votre clientèle pour être emportés s’ils n’ont pas été entièrement consommés, ou que certains sont disponibles dans différentes portions, selon les appétits !

Restez donc connectés, vous en saurez bientôt plus sur l’acceptation ou non de cette amendement et les conséquences qui en découleront ! Et en attendant, ne gâchez pas !

Autres articles qui pourraient vous intéresser : 

1 réflexion au sujet de « Lutte contre le gaspillage : le doggy bag bientôt obligatoire ? »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.